Sie sind hier

Siggy Rausch

Steesel-Mëlleref Heeschdref

65 Joer

Hausdokter zu Steesel
Enseignant Uni Lëtzebuerg
Member am Gemengerot

Zënter 1993 sinn ech an der Politik aktiv, als Member am Steeseler Gemengerot, an och dräimol als Kandidat bei den Chamberwahlen.

Mäi Beruf als Hausdokter zu Steesel (zënter 1987) léisst mer genuch Zäit. Mäin Engagement ass mer wichteg, well ech vun Natur aus virwëtzeg sinn, an Zesummenhäng wëll verstoen, an bei Léisungen vu Problemer gär matmaachen. Eis 4 Kanner sinn groussjäreg, dat verschaaft mer méi Zäit, fir déi Engagementer, Beruff a Politik, déi mer wichteg sinn, méi intensiv weiderzemaachen. Berufflech gesinn ass mäin Engagement op der Uni Lëtzebuerg méi grouss ginn, mee et bleiwt mer genug Zäit fir an der Politik op Gemengeplang kënne matzegestalten.

Glécklecherweis versteet meng Fra Josette (zënter 1986 bestuet) dat gutt. Ech hu si mam Politikvirus e bësschen ugestach, well si huet sech och scho vill engagéiert, genau wéi e puer vun eise Kanner.

Wat mer ënner anerem wichteg ass, sinn déi nei Méiglechkeeten vun de modernen Kommunikatiounsmedien, ouni awer hir Geforen ze ignoréieren. Mir hunn do e puer spannend nei Virschléi am Programm.

Wann ech awer den Internetsite gesinn, wou eenzel Matbierger just hir Rosereien a Beleidegungen austoben, stellen ech mer Froen. Zum Zesummeliewen gehéiert, Toleranz, Fräiheet, awer och Verantwortung. Déi wichteg Aspekter sinn ouni e Minimum un Héiflechkeet a Respekt net méiglech. Fir mech e wichtege Gronn, mech ze engagéieren.

Op Gemengeniveau interesséieren ech mech besonnesch fir d'Schafe vun engem Noerhuelungsgebitt bei der Uelzecht, fir de Kampf géint d'Ëmweltbelaaschtung mat Feinstaub am Uelzechtdall, allgemeng och fir e globalen Ëmweltschutz an ech wëll derniewt neii Iddien ëmsetzen z. B. E bessert Abanne vun eise Bierger an d’Gemengendecisiounen (cf eise Programm).


Je suis entré dans la politique en 1994, en tant que conseiller communal à Steinsel, et je me suis présenté à trois reprises comme candidat aux élections llégislatives.

Ma profession de médecin généraliste à Steinsel (depuis 1987) me laisse suffisamment de temps pour mes activités politiques. Mon engagement politique me tient tout particulièrement à cœur, je suis curieux de nature, j’ai besoin de comprendre les liens entre les choses et j’aime chercher des solutions aux problèmes. Nos quatre enfants étant majeurs, j’ai plus de temps à dédier à ma profession et à la politique, deux choses qui m’importent beaucoup. Mon engagement professionnel à l’Université de Luxembourg a pris de l’ampleur mais il me reste assez de temps pour participer à la vie politique de la commune.

Heureusement mon épouse Josette (nous nous sommes mariés en 1986) est très compréhensive. J’ai même fini par lui transmettre le virus de la politique : elle s’est déjà beaucoup engagée aussi, tout comme certains de nos enfants.

Parmi les choses que je trouve importantes, figurent les médias de communication et les nouvelles perspectives qu’ils offrent – sans pour autant en ignorer les dangers. Le DP a quelques propositions très intéressantes sur ce plan. En regardant de plus près le site Internet, je constate que c’est une plateforme où les habitants donnent libre cours à leur colère et ne se gênent pas d’écrire des insultes. Cela m'intrige et me rend triste. Pour vivre ensemble il faut de la tolérance, de la liberté, mais également de la responsabilité. On ne peut vivre ensemble sans un minimum de respect et de courtoisie. Cet aspect est une raison majeure pour m’engager.

Sur le plan communal je m'intéresse tout particulièrement au projet de la création d'une zone récréative de proximité le long de l’Alzette, à la pollution par la poussière fine dans la vallée de l’Alzette ainsi qu'à la lutte pour l’environnement en général, ainsi qu'à de nouvelles idées comme par exemple à intégrer les concitoyens dans la prise de décisions au niveau communal (voir notre programme).